Apéro musical – Lo Còr de la plana / Sam Karpienia / Dj Oncle bo – 26/07/19

juillet262019
Detail
Zoé la fée
19 rue Thubaneau
Marseille, 13001 France
19 h 00 min - 22 h 30 min

DE LA CRAU – Pourcharesses (48) / 27 juillet 2019

juillet272019
Detail
LA GUINGUETTE DU BOUT DU LAC
Château de Castanet
POURCHARESSES, 48800
21 h 00 min - 22 h 00 min

DE LA CRAU – Lalevade – d’Ardèche (07) / 28 juillet 2019

juillet282019
Detail
LE NAUTILUS
63 Avenue Centrale
Lalevade-d'Ardèche, 07380
18 h 00 min - 19 h 30 min

LO CÒR DE LA PLANA – BORDEAUX(33) / 07/08/19

août072019
Detail
Guinguette « Chez Alriq »
ZA Quai des Queyries
Bordeaux Bastide, 33 100 France
20 h 00 min - 22 h 00 min

STAGE DE CHANT par MANU THERON / Coaraze (06)

août082019
Detail
Coaraze
Coaraze, 06390 France
Toute la journée

cie-lamparo-accueil

Fondée en 2003 par Manu Théron et Nora Mauriaucourt, La Compagnie du Lamparo, Compagnie Nationale basée à Marseille, est une association qui regroupe des musiciens et initie des projets artistiques consacrés à la recherche et à la création en rapport avec les patrimoines et cultures d’Oc dans la région marseillaise.

Collecte de documents sonores, créations ou transmission des savoirs populaires, les territoires d’exploration du Lamparo tracent les chemins possibles que culture et langue d’Oc entretiennent, de façon parfois inattendue, avec leurs sœurs du bassin méditerranéen, celles qui irriguent Marseille depuis sa fondation.

En frottant des esthétiques musicales très diverses à une approche poétique singulière, le Lamparo s’engage dans la voie d’une réappropriation des traditions musicales populaires méditerranéennes avec une ambition de redécouverte et d’interrogation du patrimoine immatériel de sa région.

Loin de rechercher la perpétuation d’une tradition, ces activités visent – plus modestement mais non moins ambitieusement – à la mise en contact des publics avec les aspects les plus volatiles comme les plus exaltants de l’histoire -non-écrite mais inscrite-, par le chant d’une langue, dans chaque recoin de son territoire et dans toutes les perspectives de son horizon.

C’est en Italie méridionale et en Bulgarie, pays qu’il sillonne durant plus de quatre ans, que Manu Théron découvre le chant par la fréquentation assidue d’interprètes et de choeurs traditionnels.
La persistance des pratiques culturelles et sociales liées au chant populaire dans ces régions, leurs connexions avec la littérature orale en dialecte, et surtout l’absence dans leurs expressions quotidiennes de toute référence à un folklore institutionnalisé, le persuadent qu’une pratique équivalente aurait une grande portée dans sa ville d’origine et pourrait donner lieu à une réappropriation de repères historiques et culturels qui manquent cruellement à Marseille.

Au sein de nombreux projets (Ve zou via, Madalena, Polifonic System…) ou à la tête du groupe Lo Còr de la Plana qu’il a fondé en 2001, Manu Théron impulse une interprétation à la fois enracinée dans la tradition du chant populaire méditerranéen et nourrie de la pratique contemporaine de la chanson à texte, où la langue et les rythmes s’entremêlent avec force.
Musicien passionné, il met l’originalité de son interprétation au service d’une culture d’Oc renouvelée qu’il s’attache à aire vivre aussi bien sur la scène que dans ses enseignements.

 

Nos partenaires